Environnement
Quel est l’impact de nos logements sur le climat ?

Quel est l’impact de nos logements sur le climat ?

En France, il n’y a pas que les véhicules motorisés qui émettent du gaz à effet de serre. Une grande majorité du GES polluant l’atmosphère de l’hexagone provient des logements. À la lumière de cet article, découvrez l’impact de nos logements sur le climat.

Nos logements… Les coupables du dérèglement climatique des dernières décennies

Les appareils électroménagers

En parallèle : Agir pour l'environnement avec les serres tunnel : une solution éco-responsable

Ces dernières décennies, le poids de nos logements pèse énormément sur le climat. Cela se traduit par un réchauffement climatique qui se fait sentir de plus en plus par la population terrestre. Tel est le cas de la France qui subit de plein fouet des vagues caniculaires depuis le début de l’été 2022.

Cette hausse de température est due à l’utilisation d’appareils électroménagers comme :

A lire aussi : Quels sont les gestes simples pour économiser l’eau et l’électricité ?

  • Le chauffage,
  • L’éclairage,
  • La climatisation,
  • Les cuisinières à gaz fonctionnant aux énergies fossiles. Le gaz naturel est le plus utilisé.

Selon les études menées sur le sujet, 20 % des gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère proviendraient des appareils domestiques.

À noter que les GES sont nocifs à l’environnement et provoquent de sérieuses perturbations climatiques. Les tempêtes et les cyclones hors saison sont les exemples les plus proches.

La sécheresse : un impact considérable de nos logements sur le climat

La construction de logements

La sécheresse est le résultat des mauvaises actions de l’homme envers l’environnement, notamment des constructions en masse de logements qui visent à satisfaire la demande des citoyens. Ces dernières nécessitant l’exploitation et l’utilisation des ressources naturelles comme :

  • Les bois. Ils sont utilisés en tant que support lors des constructions de bâtiments. Les bois résistants et durables, comme le robinier, le chêne et le châtaignier sont les plus utilisés.
  • La pierre qui est transformée en chaux.
  • Le sable qui est mélangé avec la pierre pour produire des mortiers.

À noter que le prélèvement trop excessif des ressources disponibles peut engendrer de graves conséquences sur le climat, comme la hausse de la température en surface. Ces dernières pouvant causer à leurs tours une raréfaction de l’eau.

L’impact de nos logements sur le climat : comment les restreindre ?

réduire l'impact environnemental

Pour restreindre l’impact de nos logements sur le climat, il faut changer nos comportements. Voici quelques règles à adopter :

  • Construire dans des zones favorables. Les espaces protégés et les zones hostiles sont à éviter.
  • Éviter le prélèvement excessif de ressources naturelles pouvant servir à la construction de logements.
  • Utiliser des matériaux de construction provenant de ressources renouvelables. Par exemple, utiliser un toit ou un mur végétal.
  • Privilégier les appareils électroménagers qui respectent l’environnement. Par exemple, pour le système de ventilation des logements, l’idéal est d’opter pour un système naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *