Environnement
Quel est l’impact de nos transports sur le climat ?

Quel est l’impact de nos transports sur le climat ?

Polluants, nocifs à l’environnement, tels sont les termes utilisés par les écologistes pour qualifier les moyens de transport utilisés par l’homme. Découvrez quels sont exactement leurs impacts sur le climat.

Le gaz à effet de serre : un polluant à l’origine du réchauffement climatique

Le gaz à effet de serre

Sujet a lire : Agir pour l'environnement avec les serres tunnel : une solution éco-responsable

Les moyens de transport utilisés par l’homme sont à l’origine du dérèglement climatique. Véhicules motorisés, bateaux ou encore avions, ces derniers émettent tous un gaz nocif à l’environnement, notamment à l’atmosphère. Il s’agit du gaz à effet de serre qui est le plus grand coupable de la détérioration de la couche d’ozone. L’appauvrissement de cette couche provoquerait :

  • Un accroissement du taux de l’ozone dans la basse atmosphère. Ce qui représente un danger pour la planète. En basse atmosphère, l’ozone est catégorisé comme étant du gaz à effet de serre.
  • Une réduction de la quantité d’ozone présente dans la stratosphère.

La couche d’ozone est en fait l’enveloppe protectrice de la terre, sa destruction provoquerait donc de graves conséquences sur le climat. Elles peuvent se traduire par une hausse considérable de la température en surface ainsi qu’une montée des eaux. Tel est le cas des vagues de canicule et des inondations que la France subit de plein fouet ces dernières années.

A lire également : Quelles sont les meilleures sources d’énergie renouvelable ?

Dérèglement climatique et transport : un lien de cause à effet

La hausse de la température

Outre le réchauffement climatique, les moyens de transport utilisés par l’homme d’aujourd’hui sont également à l’origine du dérèglement climatique. Il s’agit de changements que subit le climat terrestre. Il peut se traduire par diverses modifications, telles que :

  • La hausse de la température. Dans la majorité des pays de la planète, les étés sont de plus en plus chauds et les épisodes caniculaires ne cessent de se multiplier. Tel est le cas de la France depuis le début de l’été 2022.
  • La sécheresse. Les pays du sud tel que l’Éthiopie ne sont plus les seules victimes de la raréfaction des ressources d’eau. Ces deux dernières années, le problème se généralise. En France, certaines préfectures ont alors mis en place des mesures restrictives relatives à l’usage de l’eau. Ce, afin d’éviter une pénurie en eau.
  • L’aggravation des tempêtes. La variation incessante de la température terrestre génère des changements considérables sur les précipitations. Ce qui engendre de fortes tempêtes dont la fréquence se multiplie chaque année. De plus, celles-ci sont de plus en plus violentes.

Important : comment limiter les impacts du transport sur le climat ?

Les moyens de transport non polluant

Pour limiter les impacts du transport sur le climat, il faut agir dès maintenant. Voici quelques règles de vie que les citoyens devraient appliquer :

  • Choisir des moyens de transport non polluant. Les vélos et les véhicules électriques sont les plus conseillés. N’étant pas équipés d’un moteur fonctionnant aux énergies fossiles, telles que l’essence ou le gazole, ces derniers n’émettent pas de CO2.
  • Privilégier les transports en commun. Le but est de limiter le plus possible l’utilisation de véhicules à moteur qui émettent du CO2. Donc, moins de trafic, moins de pollutions atmosphériques.

Quant aux pouvoirs publics, ces derniers pourraient mettre en place des sanctions réprimant ceux qui polluent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *